VOLTAIRE ROUSSEAU

de JEAN-FRANCOIS PREVAND

Réserver en ligne

sur Billetreducs

Créé en 1991, il a déjà été joué un peu partout en Europe, a franchi la barrière des langues, et, tout récemment, a connu le succès au Teatro National de Madrid dans une interprétation du grand acteur espagnol José Maria Flottas.

Cette pièce repose sur l’hypothétique rencontre de deux philosophes, Voltaire et Rousseau.

Jean François Prevand imagine cette confrontation à l’aune d'un stratagème audacieux : un pamphlet anonyme à l'encontre de Rousseau ! 

Qui en est l’auteur ? Voltaire ?

Une joute philosophique et jubilatoire ou les deux protagonistes nous exposent tour à tour leurs idées, tout en humanité comme en délicatesse.


Les thèmes de l’époque, la liberté, la tolérance, la religion, le terrorisme résonnent encore aujourd’hui…


On y rit , on s’y cultive à travers le dialogue de ces deux philosophes.. 

Le public est souvent partagé, comme à l’époque !


Et c’est aussi une histoire de famille, Jean François Prevand, auteur et metteur en scène original, présentera à nouveau cette pièce dans un nouveau lieu à Boulogne, créé par sa fille Élisa. 

Et, cerise sur le gâteau, il jouera Voltaire ! 

Il ne manque donc plus que vous !


  •  De Jean - François PREVAND - Mise en scène Jean - François PREVAND 
  •  A partir du 19 Février 2022 - Tous les Samedis à 20h
  •  Avec Jean Francois PREVAND et Stanislas SAUPHANOR / 
  •  en Alternance Stéphane HONE et David LE ROCH
  •  Assistante à la mise en scène Elisa PREVAND
  •  Musique et univers sonore 
  •  Lumières  
  •  Plein tarif  20 € /tarif réduit 15 € / 10 € (-26 ans)
  •  Le texte de la pièce est publié à l’Avant-scène théâtre dans la Collection des Quatre-  Vents / MCR
  •  Production Boulbi Théâtre 
  •  Durée : 1h25

 


 LA PRESSE EN PARLE...
 

« duo savoureux et mythique » ( Télérama)

« affrontement jubilatoire » ( le Canard Enchaîné)

« burlesque autant que brillant » ( Paris Match)

« un dialogue passionnant »  ( nouvel observateur )

« meilleure soirée du monde » ( télé 7 jours )

« réconcilie la culture avec le rire » ( Figaro Madame )

«  un vrai régal »  ( Pariscope )

«  vaut le déplacement » ( le Parisien )

«  et même on s’amuse »  ( Le Figaro )

«  l’affrontement est un vrai régal » ( l’Express)

«  le pathétique perce sous le burlesque »  ( Marie France )